Remboursement des logiciels installés

All topics related to PC
sebas
Posts: 376
Joined: Wed Apr 02, 2008 17:37
Product(s): amilo pa1538
avec GNU/Linux (debian)

Remboursement des logiciels installés

Postby sebas » Sat Feb 11, 2012 12:12

Ceci est la retranscription d'un post publié le 18 décembre 2009, et bien entendu censuré par le modérateur, qui excelle à faire des affirmations péremptoires, mais qui est bien incapable de justifier ses arguments. La réponse prévue n'a pas tardé : <CISEAUX> !, comme elle ne va pas tarder cette fois non plus. Tant pis, je la republierai régulièrement

9/12/2011 : Après avoir reconnu que ce post était un bon post, le modo l'a supprimé de nouveau, sans bien sûr retirer son post épinglé. Je le reposte donc, malgré l'affluence quasi-nulle de ce forum.
Les choses ont évoluées entretemps, surtout dans le sens que les tribunaux donnent presque systématiquement raison aux consommateurs, et qu'une norme européenne en notre faveur est en train de voir le jour. Bien sûr, le lobby de MS et des constructeurs freine le processus, on ne sait donc si cela va aboutir.

11/02/2012 : Mon argumentation gène vraiment : Post de nouveau supprimé. La censure est un plat de tous les jours, chez Fujitsu.
Si mes arguments ne sont pas sensés, il devrait être facile de les démonter. S'ils le sont, alors il n'y a pas de raison de les supprimer. Censurer ce post équivaut tout simplement à reconnaitre qu'il est pertinent et que Fujitsu n'a pas d'autre argument que de l'étouffer.



Bonjour,

Ce msg devrait être une réponse incluse dans le topic du même nom, épinglé en tête de forum par moderateur_fr, dont voici la teneur :
Fujitsu rembourse le montant légal et dans les conditions du marché, l'Operating System installé de base sur les produits et ce sous certaines conditions.
Les demandes de remboursement doivent être faite sur le site de Fujitsu rubrique "contact client"
Pour les utilisateurs qui se laisse endormir par des internautes ou par des forums mal informés, je les invites a consulter le post suivant : http://www.aful.org/media/document/Juge ... 090605.pdf

Malheureusement, celui-ci a bloqué ledit topic, ce qui est une pratique digne de son comportement stalinien habituel. En effet, la manière dont il traite le sujet est hautement polémique et devrait du coup ouvrir la voie à une discussion contradictoire. De plus, il met en cause "des internautes mal informés" dont on pourrait aisément s'imaginer que l'un d'entre eux est mon humble personne, voir ma signature et d'autres posts que j'ai faits dans ce "forum" l'année dernière sur ce sujet, censurés depuis par modo_fr, bien évidemment. Chez Fujitsu, on fait peu de cas de l'avis de ses clients.

Trois solutions :
- ou il efface ce topic, ce qui serait le plus sage.
- ou il le débloque, de manière à laisser ouverte la discussion, nous sommes ici sur un forum, peu importe qu'il soit de FTS, c'est la forme qu'ils ont choisie et ils doivent en assumer la conséquence. C'est trop facile de demander aux usagers de s'exprimer pour s'aider les uns les autres (afin de s'éviter les frais d'un technicien de FTS qui pourrait par exemple organiser une FAQ ou un wiki, et répondre aux demandes d'aide des clients), puis de les obliger à se fermer leur gueule quand ils ont une critique à faire à FTS. L'un ou l'autre, MM. de Fujitsu !
- ou il le rend neutre en en retirant tout ce qui prête à polémique, ce qui donnerait ceci :
Fujitsu rembourse un certain montant par lui défini, l'Operating System installé de base sur les produits et ce sous certaines conditions.
Les demandes de remboursement doivent être faite sur le site de Fujitsu rubrique "contact client"

Tout le reste est affirmation partisane, et je m'en vais le démontrer, comme disait ce brave la Fontaine.

Fujitsu rembourse le montant légal et dans les conditions du marché

Attends ... : "légal", ou "dans les conditions du marché" ? C'est pas la même chose, et les 2 sont d'ailleurs faux.

1) "Montant légal" :
Quelle loi fixe ce montant, Mr. Modo ????
De fait, la loi interdit expressément la vente liée. Or l'ordi vendu est un bien matériel, dont la propriété est cédée définitivement à l'acheteur, les softs vendus avec l'ordi sont des services, dont la licence cédée à l'acheteur autorise l'utilisation du logiciel, et en aucun cas sa possession. La loi distingue comme catégories différentes l'un et l'autre et spécifie en toutes lettres que la vente de l'un ne peut être subordonnée à celle de l'autre.

De plus, un ordi peut fonctionner avec d'autres produits que ceux fournis par le fabricant (exemple : OpenOffice au lieu de MS-Office ou MS-Works, Linux ou BSD au lieu de Windows, etc...), donc de par la loi, l'acheteur devrait avoir le choix d'acheter ou non les softs proposés (système opératif en tête)

La loi n'est donc pas respectée, et ce pour des raisons de lobbying des gros fournisseurs de softs, d'intérêt des fabricants qui se font une marge conséquente sur ces softs, y compris et surtout si le consommateur en demande le remboursement dans les conditions fixées par eux (j'y viens, j'en parlerai plus loin), de passivité des pouvoirs publics (due en partie au lobbying, bien sûr), du coût et de la relative complexité des procédures pour faire reconnaître ses droits, etc...

2) "aux conditions du marché" :
quelles conditions du marché ? La concurrence ne joue pas, les prix des logiciels ne sont pas affichés, contrairement à l'obligation faite par un jugement du 24 juin 2008. Comment définir ainsi "les conditions du marché" ? Foutaise, il s'agit simplement du tarif décidé aléatoirement par les fabricants et ne correspondant en aucun cas au prix réel.

Pour les utilisateurs qui se laisse endormir par des internautes ou par des forums mal informés

Merci pour le compliment à mon usage, et merci pour les avocats qui traitent ces dossiers (et les gagnent, la plupart du temps), et merci pour les associations qui se battent depuis des années pour que le droit des consommateurs soit respecté, comme par exemple racketiciel.info, membre de l'Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres, ou comme l'APRIL, merci pour les associations de consommateurs renommées peu sérieuses, comme 60 Millions de consommateurs (dans cet article). Modo_fr, tu délires dur, là, ou tu es d'une parfaite mauvaise foi.

je les invites a consulter le post suivant : http://www.aful.org/media/document/Juge ... 090605.pdf

Le modo donne le lien d'un procès qui a été gagné par Fujitsu, un des rares où la décision à été contre le consommateur. Pourquoi ne donne-t-il pas également le lien sur le même site vers ceux, bien plus nombreux, qui ont été gagnés par les consommateurs ??? (dans le site "racketiciel" déjà nommé, il y a la liste).

Un procès mal préparé peut mener à une catastrophe comme celle citée par le modo. La procédure n'est pas toute simple, et les juges souvent n'y comprennent rien, ils n'ont pas été formés pour comprendre les dédales des tenants et des aboutissants de l'informatique, science et marché relativement récents. Mais en s'appuyant sur les organisations spécialisées, le risque est quasiment nul. Évidemment, Fujitsu n'aimerait pas convenir que les procès reconnaissent la plupart du temps le droit parfaitement justifié des consommateurs. Bonjour la transparence !

Par exemple, très récemment, le 2 décembre 2009, il y 15 jours :
ACER condamné pour la 5ème fois pour vente liée (140€ + 150€)
Ou, MSI condamné à rembourser150€ le 12 novembre.
Celle là est jolie,ASUS condamné à verser plus de 1400 €, le 4 décembre
Etc...
Voici la liste de tous les jugements

Montant du remboursement :
Quand le constructeur rembourse les softs, c'est à un prix dérisoire et inférieur à la valeur qu'a payée l'acheteur, prix qui ne comprend pas la TVA qui a pourtant été acquittée par l'acheteur, ni les frais couverts pour l'installation, qui ne se justifient pas (si l'ordi se retrouve vierge, à charge pour l'utilisateur d'installer son propre système, il n'y a plus de soft, pourquoi en payer l'installation ?)

Qui me fera croire que je paye un Vista 15 € ? C'est pourtant le prix qu'on me propose sans rire en remboursement chez certains constructeurs (35€ chez Fujitsu). Voici le prix réel de Seven, soit pour 99,50€ pour un Seven Édition Familiale Premium OEM (la moitié de la version boite à 199 €). On est loin des 15€ ou même des 35€ de Fujitsu

La différence est un gros benef dans la poche du constructeur, et c'est une autre raison pour laquelle ceux-ci ne désirent en aucun cas cesser cette pratique douteuse, leur intérêt rejoint celui de Microsoft.

On peut aussi lire ce dossier sur Clubic.com, très bien fait.

Moderateur_fr, prière de ne pas censurer ce message, j'ai mis du temps à le rédiger et il est argumenté et s'appuie sur des documents. Si tu n'es pas d'accord, réponds-y, pour le plus grand bénéfice de vos clients. Prière de ne pas le bloquer non plus, c'est un forum, ici ! Et prière également de débloquer le topic épinglé, ou de le supprimer.

Cordialement,
Sebas

Autres Liens :
http://www.clubic.com/article-303304-3- ... at-pc.html
http://www.racketiciel.info/
http://www.aful.org/communiques/point-s ... ls-imposes
http://www.april.org/fr/vente-liee-acti ... and-public
http://bons-vendeurs-ordinateurs.info/
Image

sebas
Posts: 376
Joined: Wed Apr 02, 2008 17:37
Product(s): amilo pa1538
avec GNU/Linux (debian)

Re: Remboursement des logiciels installés

Postby sebas » Sat Feb 18, 2012 22:47

Image

Le site ou trouver l'affiche, et les explications : Les logiciels imposés et inutiles, ça se paye

Par ailleurs, Lenovo a été lourdement condamné pour vente liée : compte-rendu
Un extrait de l'analyse de l'AFUL :
Nos différents contacts dans le milieu juridique permettent d'estimer que Lenovo aura versé autour de 20 000€ d'honoraires à ce brillant avocat. Pour estimer la dépense de Lenovo, il convient d'ajouter les honoraires versés par ailleurs pour se défendre en Cassation.

Et tout cela, pour aller défendre 120€ de logiciels ? Non, bien entendu. Il s'agissait de défendre un modèle économique, celui de la vente liée PC-OS, juteuse association (mais est-ce une symbiose ou du parasitisme ?) entre les constructeurs informatiques et la société Microsoft aux dépens des consommateurs.


Evidemment, Fujistsu était dans un cas de figure différent : Lenovo refuse de rembourser les logiciels, on reste avec les licences, qu'on en veuille ou non. Fujitsu reprenait les licences en n'en remboursant que la moitié, c'est à dire qu'on payait la moitié du prix des logiciels pour ne pas en avoir. Laquelle est l'arnaque la plus juteuse ... je ne sais pas bien.


Return to “Personal Computers (archive)”

Who is online

Users browsing this forum: Google [Bot] and 0 guests